Vidéo, 4min10s, Mulhouse, 2020

Screenshot

Cette vidéo est composée de deux parties. Sur la partie haute on peut voir un plan de mes yeux entrain de regarder ce qui est placé devant moi : une caméra devant une fenêtre donnant sur un paysage.

Sur la partie basse de la vidéo on peut voir deux dessins que je suis en train de réaliser au crayon à papier. Plus on avance dans la vidéo et plus les dessins décrivent se qui est placé devant moi. Cette juxtaposition et les échanges qui se produisent entre ces deux plans impliquent de considérer cette vidéo à la foi comme une expérience plastique, mais aussi comme un récit numérique.

Le numérique est-il devenue nécessaire à la définition d’un paysage contemporain ?