Durant une année à Evry en préparation aux écoles supérieures d’art, puis à Nice à la Villa Arson et actuellement à la Haute École des Arts du Rhin de Mulhouse, j’ai entamé une production artistique qui tend à concilier les notions de paysage naturel et numérique.

Développant une pratique axée autour de la photographie, la sculpture et de la vidéo je prend très souvent comme objet d’étude tout ce qui se rapporte à la création d’un plan. Les notions d’horizons, de points de vue, d’objets et de corps me permettent d’entrevoir un chemin entre deux perspectives contemporaines :

La progression d’une technologie qui nous déconnecte et la rarification d’une nature qui nous connecte.