Vidéo, 4min, Mulhouse, 2022

Forme de démonstration plastique, cet autoportrait réalisé au fusain respectant les règles classiques du portrait  est un moment de reconnexion entre ce qui est devant et derrière l’écran opaque.

Elle est inspiré de la photographie de Douglas Gordon
Monster
crée en 1996 dans laquelle on peut voir l’artiste posé à côté de lui même ayant un portrait déformé avec du scotch. 

Montré au sol comme un trackpad d’ordinateur, cette vidéo prend un nouveau sens et questionne la place de notre portrait à l’heure où les profils de réseaux sociaux semble avoir pris le dessus.